Intelligence artificielle : l’UNESCO lance une étude

 

En novembre dernier, l’UNESCO a lancé une étude sur l'Intelligence Artificielle pour le développement durable[1], plus spécifiquement sur « l'impact de l'IA et des TIC[2] avancées sur les droits de l'homme, la transparence et l'accès, et de la manière dont une approche multipartite soutient le travail visant à relever les défis et à saisir les opportunités. »[3]

Le document intitulé « Piloter l’IA et les TIC avancées pour les sociétés du savoir » met en lumière les implications de l’IA sur le prisme DOAM-X :

  • "Les Droits de l’homme"
  • L’Ouverture
  • L’Accès inclusif
  • La gouvernance Multipartite
  • Des enjeuX transversaux [4]».

Ce document souligne notamment l’impact de l’IA et plus généralement des TIC sur les droits de l’homme, la liberté d’expression, le respect de la vie privée. L’UNESCO dénonce également les risques liés aux biais générés par ces outils dans la prise de décision notamment concernant les discriminations.

Dans ce cadre, l’UNESCO invite les états membres à :

  • intensifier leur rôle dans la gouvernance en élaborant des normes internationales sur les droits de l’homme, des mécanismes de transparence et de responsabilité concernant les abus,
  • rendre les marchés plus ouverts pour les données et codes sources financés ou détenus par l’état
  • développer un environnement favorable à l’IA en renforçant notamment les infrastructures de recherches pour l’IA
  • adopter un cadre multipartite pour l’avancement des problématiques liées à l’IA.

Le secteur privé et la communauté technique sont également conviés à mener des évaluations de risques et d’impacts en termes de droits de l’homme des applications de l’IA mais aussi à développer des normes d’autorégulation en matière d’éthique.

De son côté, l’UNESCO souhaite intégrer les discussions relatives à l’IA au sein de journées internationales, de programmes intergouvernementaux et de forums afin de mettre l’IA au service de la réalisation de l’objectif du développement durable.

Sujet d’actualité intéressant à suivre !

Pauline Vital, avocat eSanté

[1] https://fr.unesco.org/news/lunesco-lance-etude-lintelligence-artificielle-developpement-durable-au-forum-gouvernance

[2] Technologies de l'information et de la communication

[3] “Steering AI and Advanced ICTs for Knowledge Societies A Rights, Openness, Access, and Multi-stakeholder Perspective”, UNESCO Series on Internet Freedom, 2019, p.10 : https://unesdoc.unesco.org

[4] Piloter l’IA et les TIC avancées pour les sociétés du savoir: une perspective DOAM, 2019, UNESCO :  https://unesdoc.unesco.org/ark

Partager: